La Confession des chutes morales du bodhisattva (livret, mp3 ou cd)

Soyez le premier à évaluer ce produit

Cette pratique adressée aux Trente-cinq Bouddhas est puissante pour purifier notre esprit de ses négativités, même les plus lourdes.

Disponibilité: En stock

Nom du produit Prix Qté
La Confession des chutes morales du bodhisattva - Livret 3,00 €
La Confession des chutes morales du bodhisattva - CD 9,90 €
La Confession des chutes morales du bodhisattva - MP3 à télécharger 7,00 €

Description du produit

Détails

C'est à cause des actions négatives que nous avons effectuées dans le passé, en étant sous l'emprise d'états d'esprit perturbés, que nous faisons maintenant l'expérience de souffrances et de problèmes, ainsi que de difficultés pour développer notre foi et notre conviction en la pratique spirituelle et pour faire des progrès sur la voie de l'illumination. Mais peu importe à quel point notre esprit est négatif, nous avons maintenant l'opportunité de le purifier complètement en pratiquant la purification, la racine de notre bonheur futur et de nos réalisations spirituelles. Le soutra mahayana des trois cumuls supérieurs , également appelé La confession des chutes morales du bodhisattva , est l'une des pratiques de purification les plus puissantes. Dans cette pratique, nous visualisons les Trente-cinq Bouddhas de la Confession et pratiquons la purification en leur présence. Par le pouvoir de leurs bénédictions et de leurs prières, nous pouvons purifier rapidement même les plus lourdes de nos actions négatives, en récitant simplement leurs noms avec foi. Ce livret contient également une brève explication de cette pratique.

Informations supplémentaires

Informations supplémentaires

Détails non applicable
ISBN / EAN ccmb

Commentaires

Écrivez votre propre avis

Seuls les utilisateurs qui se sont identifiés peuvent faire partager leurs remarques. Veillez vous identifier ou vous enregistrer

Étiquettes des produits

Étiquettes des produits

Utiliser des espaces pour séparer les étiquettes. Utilisez des apostrophes pour les phrases.